Mapcite’s Location Intelligence Blog : The Future of ‘Big Data’ is Apps, Not Infrastructure

Un petit regard sur cet article sur Mapcite.

Une parfaite opportunité de discuter et lancer le débat sur le buzz du big data. Nous trouvons une fois de plus un peu bizarre cet élan incroyable pour faire du bruit sur des technologies et des disciplines qui auront une incidence pas si importante que ça sur le monde des entreprises et principalement celui de 95% des entreprises, les PME.

Mapcite's Location Intelligence Blog : The Future of 'Big Data' is Apps, Not Infrastructure.

Tous les professionnels de la Business Intelligence et de la gestion de l’information le savent: Une stratégie d’entreprise de gestion de l’information se heurte à énormément de difficultés liées aux humains, aux technologies, à l’historique et la culture d’entreprise. Soyons réalistes, comment espérer nous faire croire que le big data aura une incidence sur notre manière de gérer nos entreprises demain. Les grandes entreprises B2C, exploitant les données des réseaux sociaux, les services financiers et la gestion des fraudes, autant de champs d’applications qui auront bel et bien un impact sur nos vies de consommateurs, mais je doute fort que nos acheteurs, chefs de projets, contrôleurs de gestion qui ont encore en 2013 de la peine à connaître leurs marges exactes et à obtenir un minimum d’information leur permettant de limiter les risques de la prise de décision.

Assez de sculpture sur nuage (le terme est assez approprié non?) et retournons sur terre où les problèmes restent les mêmes, que ce soit lors de la mise en oeuvre d’une plateforme décisionnelle ou d’un CRM ou d’une application faisant intervenir des fonctions de data mining:

  • Une analyse sérieuse du contexte business et du ou des processus en vigueur
  • Une analyse d’écart avec les fonctionnalités et algorithmes standards des applications du marché
  • Un projet de mise en oeuvre remplissant les critères de qualité des framework de bonnes pratiques
  • Une gestion du changement appropriée avec l’utilisateur comme partenaire principal
  • Une évaluation des bénéfices du projet

Et si dans le futur, le CMO remplace le CIO, l’IT disparaît, toute data devient big, le web sémantique nous emporte. Une mise en oeuvre applicative sera toujours une mise en oeuvre applicative… comme pour un bon vieil upgrade de base de donnée..

Christophe Arn



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.